Rui a judicieusement condensé dans une formule les diverses plaintes adressées aux instances de démocratie participative : « Pour les habitants comme pour les organisateurs, les exercices participatifs ne se dérouleraient ainsi jamais au bon moment, jamais sur le bon objet, jamais avec la bonne information, jamais dans la bonne forme, jamais avec la bonne finalité, jamais avec les bons interlocuteurs. Dissertation démocratie directe ou représentative. Par hypothèse, la multitude est inerte : pas de volonté propre. Prenez dans cet article vos repères afin de ne plus jamais faire l'amalgame de ces expressions... Les enjeux de l'économie circulaire pour les collectivités La France n’est d’ailleurs pas la seule touchée par cette maladie de la démocratie représentative. L'économie circulaire est l'un des enjeux majeurs de nos collectivités. Histoire, cadre légal et connaissances générales...ne vous laissez pas surprendre ! La démocratie n’est ici plus un état de fait – et elle ne peut donc plus être un outil – elle est « à venir » : elle n’est donc plus un moyen dont disposeraient les hommes en vue d’une autre fin mais devient sa propre fin. Plus la société sera compliquée, et plus cette nécessité se fera sentir. Et cette destinée est plurielle tout en étant plus ou moins inféconde : Seldon sauve Philip alors que le protagoniste l’abhorre ; Earl doit déménager pour rejoindre son père alors qu’il éveillait Philip à des horizons nouveaux. La volonté des citoyens s’exprime par la médiation de représentants élus qui incarnent la volonté générale, votent la … Découvrez le principe du doublement du sujet des épreuves de spécialités au Bac. Quelle est l’importance des lois en démocratie ? C’est le cas quand ce sont les décrets qui sont souverains et non la loi. Faire le nuage de mots du thème grâce à Wordart Axe 1- Penser la démocratie : démocratie directe, démocratie représentative. En ce sens, ce romancier n’est pas moins didactique que Tocqueville : sa mise en garde est adressée aux États-Unis du XXIe siècle – dans le contexte de la « guerre contre le terrorisme » – et le roman participe lui-même de la perfectibilité de la démocratie américaine. Le modèle politique de lÉtat dominant et centralisateur, détenteur de la souveraineté, est remis en question depuis une trentaine dannées. “Lien” peut être pris en bonne comme en mauvaise part : attachement ou emprisonnement. Le premier problème relève encore de l’imaginaire. + 4 Le peuple devient monarque car il n’y a plus d’individualisation : c’est un tout, une unité. Comme le rappelle Jouve, la démocratie locale basée sur la participation, et non plus uniquement sur la représentation politique, est supposée susciter un sentiment d’appartenance à une communauté, l’altruisme, la probité, l’intérêt pour la « chose publique », le désintéressement envers les affaires individuelles… autant de vertus et de « compétences civiques » qui différencient la démocratie participative de la démocratie représentative. Piste -> la démocratie est aux mains de tout le monde. PHRASES 7 et 8 -> Dans la démocratie qui n’est pas cette “autre espèce de D”, le peuple a élu des représentants. ». Mettre en scène ses imperfections et appeler aux changements nécessaires pour sa perfection, c’est comprendre qu’elle est ancrée dans l’Histoire et que chaque renouveau amène une démocratie nouvelle. » Votre lecture des œuvres au programme vous permet-elle d’adhérer à ce jugement que reprendront à l’identique Coluche ou Woody Allen par exemple ? Et qui est-ce qui est sage ? Le pouvoir du peuple est donc transféré par celui-ci à des représentants qu'il élit. L’enquête publique représente la forme la plus ancienne de ce type de concertation. En partageant le lit voisin à celui de Philip, Sandy, Alvin puis Seldon forgent son caractère, l’inspirent, le font réfléchir et lui permettent de devenir quelqu’un sur qui on peut compter . (Étymologiquement : celui qui mène le peuple selon son bon vouloir), PHRASE 4 -> 1. “le peuple devient monarque” / 4. “unité composée d’une multitude” / 3. “les gens de la multitude qui sont souverains” / 2. “Là où les lois ne dominent pas, alors apparaissent les démagogues”Â, PHRASE 5 -> 1. “un tel peuple… devient despotique” / 2. “cherche à exercer un pouvoir monarchique, parce qu’il n’est pas gouverné par une loi” / 3. “les flatteurs sont à l’honneur” / 4. “et un régime populaire de ce genre est l’analogue de la tyrannie parmi les monarchies”, PHRASE 6 -> Montesquieu développe l’analogie monarchie (= autre espèce de démocratie) / tyrannie : décrets / ordre, démagogue (flatte le peuple souverain) / courtisan (flatte le tyran). Enfin, nous voyons se développer depuis quelques années toute une série de dispositifs consultatifs plus innovants. Le Premier esclave – il me semble que dans votre éditions de référence, les traducteurs ont pudiquement nommé « serviteurs » les deux esclaves de Démos mais je garde ici le sens grec originel de δούλος [doulos] « esclave » – des Cavaliers n’est pas très attaché à chercher le meilleur intendant possible pour Démos, il en veut simplement un qui pourra le débarrasser du fourbe et calomniateur Paphlagonien. Le Premier esclave –, il me semble que dans votre éditions de référence, les traducteurs ont pudiquement nommé « serviteurs » les deux esclaves de Démos mais je garde ici le sens grec originel de δούλος [doulos] « esclave », n’est pas très attaché à chercher le meilleur intendant possible pour Démos, il en veut simplement un qui pourra le débarrasser du fourbe et calomniateur Paphlagonien. La transition qui précède ici ne donne, formellement, que l’annonce de la suite. Institutions politiques (ADRO 17F00) Année académique. Je vous propose ci-après une correction de la dissertation portant sur le sujet de Derrida dans Le Monde de l’éducation. Le grand avantage des représentants, c’est qu’ils sont capables de discuter les affaires. Quel rôle joue l’idée de sa perfectibilité pour la faire advenir ? Avait qu’une seule nids que la démocratie dite représentative était appelée oligarchie, et était d’ailleurs conçue comme l’inné siège toi nées page ‘ennemie traditionnelle de la démocratie. Promesse tenue ? Il ne faut pas pour autant abandonner l’idéal démocratique. Mais la multiplication, au cours de ces dernières années, des conflits ouverts autour de projets d’aménagement (lignes tgv, autoroutes, aéroports, usines de retraitement des déchets…), a contraint les décideurs politiques à recourir de plus en plus au débat public afin d’anticiper les oppositions ou de réguler les conflits. Nous avons un premier groupe de procédures que nous pourrions qualifier de traditionnel de la démocratie locale. Théoriquement, elle reprend sommairement ce qui a été dit et annonce ce qui va suivre. , mais cela ne suffit pas, il faut savoir les faire communiquer entre elles. Parce que réussir en prépa passe aussi par une bonne hygiène de vie, voici quelques conseils à suivre pour réussir ses années prépa. Je peux également vous préciser quelle logique suit l’articulation d’une idée à une autre même si, après relecture, cela me semble clair. La démocratie est providentielle selon Tocqueville). Promesse tenue ? Face à la mondialisation économique et à la métropolisation, le local semble par essence « tourner le dos à la démocratie représentative pour lui préférer la démocratie participative et délibérative ». On pense que la situation dans laquelle on est constitue déjà un progrès par rapport à un avant qu’on feint parfois de renier et on s’illusionne en pensant que l’histoire – et l’Histoire – peut s’arrêter là. Illustrer les périls qui guettent la démocratie, c’est déjà se rassurer : cela n’est pas arrivé et cela n’arrivera pas. Et cette destinée est plurielle tout en étant plus ou moins inféconde : Seldon sauve Philip alors que le protagoniste l’abhorre ; Earl doit déménager pour rejoindre son père alors qu’il éveillait Philip à des horizons nouveaux. Si la liberté de penser, par exemple, n’existait pour personne, ce serait encore une espèce d’égalité. Jean-Louis Barrault (1910-1994), un grand homme de théâtre, a dit « La dictature c’est « ferme ta gueule », la démocratie c’est « cause toujours ». Cependant, l’avenir a aussi un lourd poids et l’idéal dont nous parlions peut devenir un fardeau quand on désespère de pouvoir l’atteindre. Au XIXe siècle, lorsque se pose à nouveau la question de la place du peuple dans le gouvernement, la démocratie directe n’est plus possible. Le législatif, qui comprend sans doute l’administratif, est oligarchique nécessairement ; car, pour régler quelque organisation, il faut des savants, juristes ou ingénieurs, qui travaillent par petits groupes dans leur spécialité. Chacun peut donc porter un jugement différent, c'est-à-dire affirmer ou nier les qualités d'une démocratie représentative et nous pouvons nous demander : dans quelle mesure la démocratie représentative est … En appeler directement aux citoyens assemblés paraît le meilleur moyen d’éviter la captation des décisions du peuple. On peut aisément entendre qu’elle est perfectible – son système électoral reflète mal la volonté du peuple dans son ensemble certaines de ses institutions semblent bien éloignées de ses préoccupations ; mais cette imperfection justifie-t-elle qu’on la considère nécessairement incomplète ? En partageant le lit voisin à celui de Philip, Sandy, Alvin puis Seldon forgent son caractère, l’inspirent, le font réfléchir et lui permettent de devenir quelqu’un sur qui on peut compter . À chaque étape du processus démocratique, un peu plus en tout cas : c’est ainsi que la démocratie, en visant son propre idéal, devient sa propre fin. Son état actuel est assez démocratique pour la nommer ainsi sans pour autant qu’on puisse s’en satisfaire. En ce sens, ce romancier n’est pas moins didactique que Tocqueville : sa mise en garde est adressée aux États-Unis du XXIe siècle – dans le contexte de la « guerre contre le terrorisme » – et le roman participe lui-même de la perfectibilité de la démocratie américaine. Ces dispositifs relèvent d’une démarche commune et émanent d’une même intention : « Associer le temps d’une consultation se déroulant sur quelques jours un groupe de citoyens ordinaires tirés au sort et/ou volontaires à l’élaboration d’un choix collectif portant sur un projet précis (jurys de citoyens), d’ampleur locale ou nationale (jurys de citoyens, conférences de consensus) ou une question largement débattue [sur le] plan national (conférences de consensus, sondages délibératifs). Pour respecter la remarque que beaucoup de rapports de juty soulèvent à propos des ouvertures de conclusion (à savoir qu’une “trop bonne” ouverture devrait alerter le candidat qui aurait peut-être dû songer à en user plutôt en III), je me borne ici à élargir le propos de Derrida et donc de cette dissertation sans aller chercher un aspect trop novateur qui aurait mérité d’être utilisé comme partie finale. Pour éviter les dangers qui sèment la route, longue et sinueuse, de la démocratie, les citoyens doivent être capables de concevoir ce qui est encore à améliorer. C’est le sens de la démarche de Tocqueville, comme le montre le titre de la quatrième partie du deuxième tome de son essai, « De l’influence qu’exercent les idées et les sentiments démocratiques sur la société politique » . Il y donc une notion de danger ici. volonté propre, le démagogue tire son profit de ce fait puisqu’il insuffle (par la flatterie ou la rhétorique) sa propre volonté à cette multitude, , Jacques Derrida écrit en 2000 que « L’historicité, la perfectibilité infinie, le lien originaire à une promesse font de toute démocratie une chose à venir. Par exemple celui qui définirait la démocratie par l’égalité des droits et des charges la définirait assez mal ; car je conçois une monarchie qui assurerait cette égalité entre les citoyens ; on peut même imaginer une tyrannie fort rigoureuse, qui maintiendrait l’égalité des droits et des charges pour tous, les charges étant très lourdes pour tous, et les droits fort restreints. La démocratie repère directe dans laquelle peu, . III] La démocratie n’est donc pas un état de fait mais une dynamique en mouvement : l’idée même de sa perfectibilité l’inscrit dans l’Histoire. Il est donc facilement compréhensible de voir que les différents dispositifs de démocratie participative ne parviennent pas à institutionnaliser durablement la participation des citoyens ordinaires. Cela arrive par le fait des démagogues. Partant, il conviendra de se demander si bien que la démocratie soit sempiternellement imparfaite à l’instant présent, la promesse qui la fonde justifie qu’on continue de tenter de la mener à son aboutissement. Tout d’abord, la grande majorité des dispositifs participatifs ont pour dessein d’améliorer une gestion urbaine considérée comme inadéquate ou défectueuse. Ainsi, par la notion même de perfectibilité et par sa mise en scène, on peut espérer aller de l’avant. La démocratie dans son intemporalité est-elle à l’abri d’un despotisme ? Ainsi il n’est pas seulement question de ne pas entrevoir l’avenir, il est question de le trouver trop loin de nous ou trop parfait et donc irréel ou au moins immatériel. Arrêtons-nous par exemple sur la question de qui participe. La démocratie n’est donc pas un état de fait mais une dynamique en mouvement : l’idée même de sa perfectibilité l’inscrit dans l’Histoire.Â, Nous ne pouvons pas nier que nous vivons dans des régimes que l’on appelle « démocratie ». L’auteur expose l’apparente honnêteté de la dictature et l’hypocrisie relative de le Démocratie. Il faut être visionnaire, comme veut l’être Tocqueville qui affirme tout le long de, vouloir réussir à théoriser ce qui n’est encore qu’embryonnaire, innommé. Les principes démocratiques y sont atténués par des mécanismes de représentation et de délégation. ***, Mais accepter les imperfections de la démocratie actuelle, ce n’est pas nécessairement la mettre en péril. L’imaginaire des origines, le souvenir de cette origine mythologique peuvent donc bloquer la marche en avant de la démocratie, en s’imposant contre l’idéal promis ou plutôt l’imaginaire dudit idéal promis vers lequel il faut tendre. On obtient ainsi le peuple monarque dont Montesquieu parle ici. 4 exemples de dissertation sur le thème de la Démocratie et susceptibles de tomber aux concours de français philo en 2020, 4 exemples de dissertation sur la Démocratie (1 corrigée), Nous vous proposons ici 4 sujets de dissertations sur le, , au programme 2020 des épreuves de français-philo en prépa scientifique. La démocratie se réinvente à chaque fois que change la forme que prend la réponse à la promesse initiale. Et là tu peux remarquer que ce terme a plusieurs sens. Les représentants peuvent-ils éviter la dérive de la démocratie vers un régime despotique ? Faut-il que le gouvernement d’un peuple démocratique soit mené par la globalité ou une portion élue/choisie de celui-ci ? La démocratie évoque donc un système de gouvernance aux modalités différentes (démocratie directe, démocratie représentative, démocratie participative…). La crieuse publique – ici non plus je ne suis pas sûr du nom du personnage selon la traduction de votre édition – qu’engage Praxagora ne termine-t-elle pas son discours par des propos encourageants : « avancez donc » et « allons » ? Dans la conception française, elle découle du principe de souveraineté nationale. C’est cette notion même qu’il explique lorsqu’il imagine le despotisme d’un nouveau genre hérité de l’égalitarisme excessif : « La chose est nouvelle, il faut donc tâcher de la définir, puisque je ne peux la nommer. Au contraire, c’est en comprenant et en acceptant que la démocratie n’est pas un état de fait mais une dynamique qu’on comprend et accepte à quel point son imperfection est le moteur de son histoire et de l’Histoire elle-même. Idée 4 : Aujourd’hui, ce lien entre peuple et représentation élective est de plus en plus distendu. ***, On considère alors inutile d’aller mieux, de peur justement d’empirer les choses. Exemple de formalisation. C’est pourquoi le roman de Roth se focalise sur le jeune Philip, entouré de jeunes gens : son frère Sandy, son cousin Alvin, ses amis Earl et Seldon. En espérant que cela vous sera utile dans vos révisions pour, éviter des erreurs en français aux concours, . Ainsi, chez Aristophane comme chez Roth, les œuvres se terminent sur une image, certes nouvelle, de la démocratie. Or je ne crois pas que la Démocratie soit concevable sans lois, sans gouvernement, c’est-à-dire sans quelque limite à la liberté de chacun ; un tel système, sans gouvernement, ne conviendrait qu’à des sages. La Démocratie serait, à ce compte, un effort perpétuel des gouvernés contre les abus du pouvoir. C’est le cas quand ce sont les décrets qui sont souverains et non la loi. Ces relations sont encore plus importantes en raison de la crise économique, sociale et sanitaires que nous constatons depuis des mois. Pourtant ce thème est au cœur de la réflexion sur l'esprit de la décentralisation. Cela arrive par le fait des démagogues. Université. La réponse particulière qu’apporte la démocratie à la grande question du politique prend la forme d’une promesse qu’on tient en partie. C’est le cas quand ce sont les décrets qui sont souverains et non la loi. Matière. Je peux également vous préciser quelle logique suit l’articulation d’une idée à une autre même si, après relecture, cela me semble clair. Il veut simplement ce qu’il y a de mieux pour lui, et s’accommode très bien d’un autre démagogue, quitte, peut-être, à recommencer son manège. Ne vivons-nous pas en démocratie ? Et, comme il y a, dans un individu sain, nutrition, élimination, reproduction, dans un juste équilibre, ainsi il y aurait dans une société saine : Monarchie, Oligarchie, Démocratie dans un juste équilibre. le lecteur découvre à la fin ce qu’il connaît déjà pourtant bien : en sortant de la temporalité uchronique, il est soulagé de revenir à ce régime qu’il avait perdu le temps du roman. ***, La démocratie « à venir » est perfectible et c’est la notion même de perfectibilité qui l’inscrit dans une dynamique et dans l’Histoire. De fait, la plupart des dispositifs de démocratie participative déployés aujourd’hui en France placent les habitants auxquels ils s’adressent dans une position intenable, de type double bind ou « double contrainte », qui, in fine, justifie leur déconvenue et leur amertume, et alimente leurs suspicions envers ce type de dispositifs. Roth aussi met en scène ce qui fait évoluer la société et pendant la majeure partie du roman, les États-Unis font l’expérience d’un État nouveau. C’est la forme contemporaine de démocratie la plus répandue. Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la France connaît des transformations économiques profondes qui entraînent des mutations [...], Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre), Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre), Erreurs fréquentes en Question Contemporaine… →. La démocratie a marqué l’Histoire de l’humanité. La poursuite de l’idéal démocratique voue-t-elle le citoyen d’une démocratie, Bien que la démocratie soit sempiternellement imparfaite à l’instant présent, la promesse qui la fonde justifie-t-elle qu’on continue de tenter de la mener à son aboutissement ? 2016/2017 La démocratie représentative est plus réaliste, moins dangereuse; il y a moins de dérives possibles. De même, Tocqueville rappelle que les citoyens « tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs dont ils emplissent leur âme. Si vous vous présentez à un concours de la fonction publique, vous ne devez pas vous laissez entrainer dans une confusion entre ces deux notions tant la différence est importante. démocratie représentative « Démocratie » est le nom de l’organisation politique fondée sur le gouvernement direct du peuple (demos en grec) née à Athènes au Ve siècle av. T. Oblet note par exemple que la décentralisation – mise en place à partir de 1981 –, qui devait stimuler l’implication des citoyens dans les affaires publiques en rendant plus aisée l’identification des responsables, n’a pas permis le développement de la démocratie locale : les élus, les spécialistes municipaux de l’urbain se sont plus préoccupés de vendre l’image de la ville et de valoriser la politique municipale que d’intégrer les opinions des habitants dans l’élaboration de l’action publique.