En revanche les soldes sont négatifs avec les États-Unis et l’Europe, qui vendent au Brésil des produits à haute valeur unitaire et lui achètent principalement des minerais et des denrées agricoles, à la notable exception des avions de l’Embraer. Downloadable! (2015). Cette recherche passe par la différenciation avec l’Europe et l’affirmation de ses spécificités (Le Tourneau) et se traduit à la fois par une homogénéisation de la population du point de vue ethnique et une reconnaissance des populations traditionnelles (Rozeaux). Clément Dherbecourt, économiste pour France Stratégie répond à l'occasion du Printemps de l'économie 2016. Project Data provided through CASD Back to the list of publications Dynamiques et inégalités territoriales - Enjeux. Ils nous permettent notamment de comprendre comment le Brésil tente de répondre aux attentes sociales faces aux disparités actuelles. En des temps plus fastes, la Varig (qui entretemps a fait faillite) avait des lignes vers le Japon, via la Californie, vers Bangkok, via l’Afrique du sud, vers l’Angola et le Nigeria mais ces temps de gloire sont désormais révolus et le pragmatisme a amené les compagnies survivantes à se concentrer sur les lignes les plus fréquentées par les clients brésiliens, et donc les plus rentables. déforestation : quelles approches statistiques et quelles données ? ,). URL : http://eps.revues.org/5841, Rozeaux S. (2015). 14La transition démographique est en partie due à la baisse de la mortalité infantile (Mauro de Faria et Santana) et à une évolution spontanée de la population provoquant la diminution du nombre de naissances (Théry, 2012). ), mais aussi à l’accès aux marchés régionaux et aux soins. Ces derniers, hérités en partie de l’histoire coloniale, sont en effet encore très courants et acceptés au Brésil avec des relations de dépendance encore très fortes, comme par exemple entre les aviadores et les seringeuiros (Bret) ou des rapports de clientèle dans le Brésil rural (Vidal). 24La diminution des inégalités passe par l’intégration ou le soutien à des populations et de territoires bien précis. 21Face à ces déséquilibres et inégalités sociaux et spatiaux, des politiques publiques tentent de s’affirmer à toutes les échelles spatiales. Cela signifie qu’il occupe une position intermédiaire entre les pays développés du « centre » (auxquels il achète des produits manufacturés, ainsi que des services, qui n’apparaissent pas ici, et vend des produits primaires), et les pays plus périphériques que lui (voisins sud-américains, producteurs de pétrole d’Afrique et du Moyen-Orient), auxquels il vend des biens manufacturés et achète des produits primaires, ce qui reflète sa position intermédiaire entre « Sud » et « Nord ». Ces évolutions contrastées viennent renforcer certaines inégalités territoriales et sociétales déjà existantes au Brésil. Le Nord, très colonial, était peu attractif (Bret). 27Certaines politiques viennent renforcer la marginalisation de certaines populations, comme les populations amérindiennes, traditionnelles ou encore les populations pauvres des centres-villes. La diminution des inégalités passent également par des mesures plus locales. [1] On notera que (différence de références culturelles oblige) cette représentation graphique porte au Brésil le nom de « pizza »…, Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search, La liste des billets déjà publiés dans Braises est accessible dans un menu, en haut et à droite de l'écran, Portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales, Confins, revue franco-bésilienne de géographie, Departamento de geografia da Universidade de São Paulo, IHEST Institut des Hautes Études pour la Science et la Technologie, Institut des Hautes Etudes de l'Amérique latine, Ce carnet dans le catalogue d'OpenEdition. C’est le cas de l’ouverture du, dans l’Amapá qui a conduit à l’augmentation de la vulnérabilité des populations qui a considérablement changé les dynamiques sociales et environnementales des territoires désertés et des territoires d’accueil (Crespi. Les transformations sociétales que connait le pays se font également de manière contrastée sur le territoire. Elles ont ainsi tendance à venir renforcer la ségrégation socio-spatiale déjà très forte en ville (Cotelo et Rodriguez, 2013). Cotelo F. et Rodrigues J. Le solde est néanmoins positif pour le Brésil, comme il l’est avec la Russie, plusieurs pays du Moyen Orient (le Brésil ayant acquis son autosuffisance en pétrole) et avec ses voisins d’Amérique du Sud, à l’exception de la Bolivie (à qui il achète du gaz sans pouvoir lui vendre beaucoup en échange en raison de sa faible population et plus encore de son faible pouvoir d’achat). Confins – Revue franco-brésilienne de géographie, A digital resources portal for the humanities and social sciences, Une société caractérisée par des inégalités socio-économiques, Répartition de la population très inégale, Une société face à des changements profonds, Des mutations contrastées sur le territoire, Renforcement et création de nouvelles inégalités sociétales, La réponse des politiques face aux inégalités, Des politiques et des services publics qui s’affirment, Des politiques qui viennent renforcer les inégalités, licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International, Catalogue of 552 journals. Par exemple, Brésil présente de fortes disparités de l’IDH selon les États (Théry). En effet, les mobilités à toutes les échelles y sont très nombreuses et leurs conséquences territoriales et sociales sont très importantes. Les renvois bibliographiques se réfèrent, sauf mention contraire, aux articles du numéro d', Globalement, le territoire brésilien est caractérisé par une distribution très inégale de sa population. 2Cette société, ses inégalités, les facteurs de ses disparités, les politiques publiques mises en place pour les limiter sont décrites et analysées dans le numéro spécial d’Espace, Populations, Sociétés sur le Brésil, à différentes échelles spatiales et à partir de méthodologies très variées. Elle voit s’introduire sur son territoire des programmes de transfert monétaire (comme la Bolsa Família ou encore la Bolsa Verde) ainsi que des mesures envers les populations amérindiennes. - Le Brésil est l'un des pays au monde où les inégalités sociales sont parmi les plus criantes. 26Toutefois, malgré l’émergence ou la consolidation de certaines politiques publiques visant à diminuer les déséquilibres sociétaux et territoriaux, d’autres politiques viennent renforcer, volontairement ou involontairement, les inégalités déjà présentes. 25La diminution des inégalités passent également par des mesures plus locales. Pays émergé, le Brésil est aujourd’hui un acteur économique de premier plan. 18Le processus d’urbanisation, provoqué en partie par les migrations de l’espace rural vers les espaces urbain et par la transition démographique, est lui aussi généralisé à l’ensemble du Brésil. (2015). sur le Brésil, à différentes échelles spatiales et à partir de méthodologies très variées. 22Face aux inégalités sociales éclatantes et à la transition démographique, le gouvernement fédéral vise à modifier la structure sociale en réduisant la pauvreté et donc les inégalités sociales (Simões das Neves Anderson et Schneider). D’une part que le Brésil dispose de statistiques de qualité, rassemblées et traitées par des organismes publics directement intéressés à les produire et à les utiliser, en l’occurrence le ministère du commerce extérieur, l’agence nationale de l’aviation civile et l’institut national de géographie et statistique. Une autre façon de jauger la place du Brésil dans le monde est d’observer les flux aériens qui y mènent ou en viennent. Brasil: uma sociedade desigual em movimento? 17Les transformations sociétales que connait le pays se font également de manière contrastée sur le territoire. C’est pourtant vers et depuis São Paulo que les déplacements sont les plus nombreux, et tant le Minas Gerais que le Rio Grande do Sul ainsi que – à une échelle plus limitée, le Pará amazonien alimentent principalement des flux vers cette ville, bien plus que vers Rio de Janeiro. En France et dans le monde. Le Brésil : des inégalités de développement à toutes les échelles Énoncé Le Brésil : des inégalités de développement à toutes les échelles Première partie Analysez l'ensemble documentaire en répondant aux questions suivantes. Or la barrière de la langue empêche souvent ces populations déjà marginalisées de se défendre. Le processus d’urbanisation, provoqué en partie par les migrations de l’espace rural vers les espaces urbain et par la transition démographique, est lui aussi généralisé à l’ensemble du Brésil. Les horizons troubles de la politique de « colonisation » au Brésil : réflexions sur l’identité de la nation brésilienne à travers le prisme de la question migratoire (1850-1889), Espace populations sociétés [En ligne], 2014/2-3 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 15 juin 2015. . 30Confronté à de nombreux problèmes sociétaux et au manque de politiques publiques pour y faire face, le Brésil connait une montée en puissance de sa société comme acteur de premier ordre (Bret). ), Le Brésil, Paris, Armand Colin, Théry H. (2015). Les tensions s’accumulent alors que les mentalités changent et il est légitime de se poser la question du rôle futur de la société brésilienne dans la remise en question du modèle établi. Regional inequalities in infant mortality and Primary Health Care in the State of Minas Gerais, Brazil, Espace populations sociétés [En ligne], 2014/2-3 | 2015, mis en ligne le 23 avril 2015, consulté le 26 mai 2015. C’est le cas exposé par Cary et ses co-auteurs (2015) qui illustrent le problème de gestion de l’eau associé à un aléa climatique. Ces mobilités de courte distance connaissent ces dernières décennies des transformations, notamment les mobilités entre les espaces ruraux et les espaces urbains (Nasuti, ). et d’accélération de la croissance de certaines favelas ont lieu (Chetry et Legroux). De la même manière, l, 'Amazonie brésilienne fait l’objet de multiples interventions de l'État visant à améliorer les conditions de vie des populations traditionnelles (Gamez). À Rio de Janeiro, par exemple, les politiques urbaines sont très ambigües sur la question des, puisqu’elles alternent entre leur destruction, leur marginalisation et leur intégration (Chetry et Legroux). Par exemple, la transition démographique est très avancée dans le Rio Grande do Sul (Simões das Neves Anderson et Schneider) alors qu’elle est à peine commencée dans le Nordeste (Théry, 2012). La société brésilienne est une société dynamique qui façonne constamment son territoire. Par exemple, certaines municipalités tentent d’améliorer les systèmes de transports afin d’éviter une immobilité géographique qui se traduit par une immobilité sociale (Quiroga) ou de mener des programmes concernant les zones les plus défavorisées. Les populations pauvres et les populations précaires vivent dans les favelas ou dans les cortiços (Paris), situés en périphérie ou dans le centre, sur les terres les moins accueillantes. En effet, il s'agira de démontrer que le Brésil, un pays dit du Sud au développement incontestable, affiche sur son territoire de très nombreuses inégalités. À l’échelle nationale, elles permettent la colonisation de nouvelles zones agricoles et la création de nouvelles villes (Théry). Cette brève analyse permet donc souligner de mettre en évidence deux conclusions. La ségrégation socio-spatiale au sein des villes peut aussi être accentuée dans le cas de politiques urbaines favorisant la marginalisation et /ou l’invisibilisation des populations pauvres (Chetry et Legroux, Paris). Certaines politiques viennent renforcer la marginalisation de certaines populations, comme les populations amérindiennes, traditionnelles ou encore les populations pauvres des centres-villes. Plus bas sur la liste viennent, sans surprise, les grandes capitales régionales, avec une prime à celles qui bénéficient de flux touristiques, comme Salvador de Bahia, Recife ou Fortaleza, dans le Nordeste. Espacialização dos serviços ecossistêmicos na escala local em um contexto de desmatamento: que abordagens estatísticas e quais dados? Dans d’autres cas, l’État prend des mesures environnementales mais dont les répercussions sur les populations vivant sur les espaces concernés sont extrêmement fortes, reléguant ces populations dans des situations de vulnérabilité et/ou de marginalisation renforcées. Elles ont ainsi tendance à venir, renforcer la ségrégation socio-spatiale déjà très forte en ville (Cotelo et Rodriguez, 2013). The colonization of Roraima State, Brazil: an analysis of its major migration flows (1970 to 2010), Espace populations sociétés [En ligne], 2014/2-3 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 22 mai 2015. Depuis, les années 1990 et 2000, le gouvernement octroie en effet aux Amérindiens des droits étendus et leur reconnait et délimite des territoires (Le Tourneau). Cette volonté d’intégrer les populations traditionnelles est notamment perceptible avec la question amérindienne. Ces espaces sont caractérisés par les connexions entretenues avec l’extérieur et par leur disponibilité en terres et en emplois. Cette situation est relativement récente puisque historiquement, les émigrés européens, Allemands et Italiens pour l’essentiel, venaient s’installer dans le Sud et Sud-est, plus attractifs et où ils trouvaient des terres. Uma. Elle connait notamment depuis quelques décennies deux mutations importantes : un processus de transition démographique et une volonté de s’affirmer en tant qu’une société unie brésilienne. En outre, depuis quelques décennies, la société est à la recherche d’une identité nationale. Et finalement le « camembert »[1] centré sur chaque microrégion indique la part des tranches de revenus visés, de 10 à 15 salaires minimums, de 15 à 20 salaires minimums et plus de 30 fois le salaire minimum. Quelles mobilités quotidiennes des populations pauvres et vieillissantes à Recife ? Figure 2 Flux internationaux de passagers en 2016. (2015). La ségrégation socio-spatiale se traduit également par des accès plus ou moins aisés aux ressources. URL : http://eps.revues.org/5789, Paris O. Les flux aériens reflètent donc (et dans une certaine mesure alimentent) les très fortes inégalités régionales (entre régions riches du Sudeste et du Centre-Ouest et régions pauvres d’Amazonie et du Nordeste), elles-mêmes reliées aux inégalités sociales qui sont une des caractéristiques marquantes, et l’un des problèmes majeurs, du pays. L’immigration internationale, depuis longtemps favorisée, est toujours très active (Bret, Théry). Localement, à l’échelle de la ville, elles visent également à chercher de meilleures conditions de vie (Quiroga, Vidal). Cet éventail de lignes structurant les échanges du Nord du pays vers la capitale politique mais surtout vers la capitale économique du pays a sans nul doute été un des moyens majeurs de la « capture » de tout le Centre-Ouest et de l’Amazonie, au moins de l’Amazonie occidentale, dans la zone d’attraction pauliste. Les populations pauvres et les populations précaires vivent dans les, (Paris), situés en périphérie ou dans le centre, sur les terres les moins accueillantes. Localement, les mobilités dépendent de nombreux facteurs tels que l’âge et le sexe des personnes et le motif de leur déplacement (Quiroga). Dans ce cadre, le gouvernement a mis en place des mesures permettant l’intégration des agriculteurs familiaux à la société via des programmes de crédits et des dispositifs de sécurité sociale (Sencébé et Cazella). Ce recul des naissances vient en parallèle du processus d’urbanisation, également influencé par les mobilités croissantes des espaces ruraux vers les villes (Théry). Its main objective is to support the creation and implementation of public policies that are in accordance with the strategies set by UNESCO Member States. Spatialement, cette inégalité se traduit par une opposition marquée entre le littoral très peuplé et l’intérieur du territoire beaucoup moins densément peuplé, bien que la densité littorale ne soit pas homogène (Théry). Et lon fera un sort particulier à un aspect particulier  et controversé  de la composition de la population, la distinction entre les différentes couleurs de peau reconnues par les statistiques officielles. À titre d’exemple, les trois régions les plus peuplées concentrent 84% de la population (Sencébé et Cazella)1. L’urbanisation touche en effet les régions du Sud et Sud-Est et principalement les grandes villes littorales. ... de l’Inde, du Mexique, de la hine ou du résil, les inégalités territoriales sont fortes à l’échelle nationale et se trouvent même renforcées par le mécanisme d'émergence. URL : http:// eps.revues.org/5809, Cotelo F. et Rodrigues J. URL : http:// eps.revues.org/5752, Cary P., Giglio-Jacquemot A., Giglio T. et Melo A. En effet, les migrants proviennent souvent des pays frontaliers avec l’État dans lequel ils s’installent et répondent à des caractéristiques différentes (Jakob). Néanmoins, malgré une hétérogénéité reconnue de la population et la volonté de faire naitre un peuple brésilien (Rozeaux), la société brésilienne est parfois qualifiée de raciste (Théry). Emergence et inégalités : l’exemple du Brésil . D’un côté, la société choisit de l’exprimer publiquement comme cela a été le cas en 2013 et en 2015 lors des manifestations de protestation d’ampleur nationale, en 2014 avec des manifestations qui ont secoué São Paulo ou encore suite aux revendications sociales à Rio de Janeiro en réaction aux grandes transformations opérées pour la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques (Chétry et Legroux). Par exemple, dans les espaces ruraux du Nord, les agriculteurs familiaux se trouvent pour beaucoup en situation de précarité alors que les grands propriétaires de ces mêmes espaces présentent une situation beaucoup plus stable et une influence politique grande sur le territoire (Sencébé et Cazella). Spatialement, cette inégalité se traduit par une opposition marquée entre le littoral très peuplé et l’intérieur du territoire beaucoup moins densément peuplé, bien que la densité littorale ne soit pas homogène (Théry). Le cas de … Or la barrière de la langue empêche souvent ces populations déjà marginalisées de se défendre. (2015). Organisme indépendant d’information sur les inégalités. (2015). 10La société brésilienne, caractérisée par ses mouvements constants, connait sans cesse de nombreux changements. À l’intérieur du pays les mêmes flux aériens de passagers, mais cette fois sur les lignes intérieures, montrent bien les lignes de force du pays et aident à mesurer les inégalités de poids entre les villes. Par exemple, l’accès à la ressource en eau, en qualité et en quantité, est problématique pour les populations pauvres à Recife (Cary, La société brésilienne est caractérisée par une proportion importante de différents groupes ethniques et culturels. Ils nous permettent notamment de comprendre comment le Brésil tente de répondre aux attentes sociales faces aux disparités actuelles. Ces mobilités de courte distance connaissent ces dernières décennies des transformations, notamment les mobilités entre les espaces ruraux et les espaces urbains (Nasuti et al.). Localement, il existe également une forte ségrégation socio-spatiale, notamment au sein des villes. Le Brésil a donc une position spécifique dans la division internationale du travail, il a un solde positif avec les pays moins développés que lui en Amérique du Sud, en Afrique et au Moyen-Orient, et des soldes négatifs avec les grandes puissances économiques. À Rio de Janeiro, par exemple, les populations pauvres sont relégués dans les espaces difficilement constructibles, pentes et marécages, souvent en périphérie alors que les populations riches possèdent des terres sur les territoires plats et secs, à proximité du centre-ville (Chétry et Legroux). Ces inégalités sont ancrées de longue date mais leur impact est aujourd’hui accentué par des mutations profondes, elles constituent actuellement un frein au développement national. Son indice de Gini (1) reste l’un des plus élevés du monde, à 0,52 en 2015, contre 0,60 à la fin des années 1990. Le Brésil : une société inégalitaire en mouvement ? L’urbanisation touche en effet les régions du Sud et Sud-Est et principalement les grandes villes littorales. Ces mesures ne sont pas de simples transferts d’argent puisqu’elles se fondent sur un contrat dans lequel le bénéficiaire s’engage à scolariser ses enfants, réaliser des examens médicaux réguliers et est encouragé à suivre une formation (Simões das Neves Anderson et Schneider). À Rio de Janeiro, par exemple, des programmes de pacification des favelas et d’accélération de la croissance de certaines favelas ont lieu (Chetry et Legroux). Figure 4 Flux de passagers des principaux États en 2016. De plus, les investissements sont plutôt réalisés dans les quartiers déjà aisés (Chetry et Legroux), Confronté à de nombreux problèmes sociétaux et au manque de politiques publiques pour y faire face, le Brésil connait une montée en puissance de sa société comme acteur de premier ordre (Bret). Ces problèmes de gestion sont favorisés par la fragmentation urbaine liée à l’entremêlement des niveaux décisionnels. C’est le cas de l’ouverture du Parc national du Cabo Orange dans l’Amapá qui a conduit à l’augmentation de la vulnérabilité des populations qui a considérablement changé les dynamiques sociales et environnementales des territoires désertés et des territoires d’accueil (Crespi et al.). Par exemple, Brésil présente de fortes disparités de l’IDH selon les États (Théry). 15En outre, depuis quelques décennies, la société est à la recherche d’une identité nationale. Le pays présente en effet aujourd’hui un taux d’urbanisation atteignant 84% de la population (Vidal). Cette société, ses inégalités, les facteurs de ses disparités, les politiques publiques mises en place pour les limiter sont décrites et analysées dans le numéro spécial d’. Cette volonté d’intégrer les populations traditionnelles est notamment perceptible avec la question amérindienne. Hugo Botton’s profile on The Conversation. C'est un sujet qui « colle » à l'intitulé de votre programme à savoir : Unité et diversité des Sud. Même les zones de concentration sont irrégulières, jusque dans des États très peuplés apparaissent de vides importants, seuls São Paulo, le Paraná, Rio de Janeiro et quelques petits États côtiers voient leur territoire occupé de façon continue. Vivre avec la pénurie d’eau à Recife , Espace populations sociétés [En ligne], 2014/2-3 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 02 juin 2015. Como cresce a Região Metropolitana do Rio de Janeiro ? Le pays est la 7e économie mondiale, il est désormais un acteur diplomatique important et possède une culture de plus en plus influente. Les migrations hors du Brésil sont accentuées par la recherche de, diffusée par les réseaux religieux protestants (Marcus), et vise essentiellement la recherche d’emploi (Rozeaux, Théry). Como cresce a Região Metropolitana do Rio de Janeiro ? », Confins [En ligne], 24 | 2015, mis en ligne le 24 septembre 2015, consulté le 10 janvier 2021. Toutefois, le pays continue de connaître un accroissement naturel toujours fort et la structure des âges reste marquée par une prépondérance de la population jeune et dynamique (Théry). Les inégalités de développement, de richesse et d’accès à la ressource y sont notamment très fortes. 20L’urbanisation vient également renforcer l’inégalité de la répartition de population sur le territoire. Ces espaces sont caractérisés par les connexions entretenues avec l’extérieur et par leur disponibilité en terres et en emplois. Dix-neuf articles nous permettent de mieux comprendre la situation du Brésil aujourd’hui, de sa société dans sa répartition spatiale et dans ses inégalités. URL : http:// eps.revues.org/5852, Nasuti S., Tritsch I. et Eloy L. (2015). Date of publication : July 2016. (2013). (2015). À l’échelle internationale, le Brésil commence à connaitre un processus d’émigration, notamment vers les États-Unis (Jakob, Théry). 2 commerce et 40 % des réserves monétaires de la planète. , Quiroga). Un sentiment tend à se développer au sein de la société brésilienne devant l’incapacité des pouvoirs publics à niveler les inégalités (Vidal). De la même manière, l'Amazonie brésilienne fait l’objet de multiples interventions de l'État visant à améliorer les conditions de vie des populations traditionnelles (Gamez). Elle crée notamment un déséquilibre du point de vue du réseau de transport (Théry). Entre 2000 et 2016 les – rares – cas de diminution concernent pour l’essentiel des régions rurales proches du littoral, dans le Nordeste, et des frontières, dans l’extrême Sud. 6La société brésilienne est historiquement inégalitaire et ses disparités possèdent une forte inscription spatiale. Le Brésil demeure un pays très inégalitaire. ), mais aussi à l’accès aux marchés régionaux et aux soins. Elles changent considérablement les dynamiques sociales et environnementales à la fois sur le territoire déserté et sur le territoire d’accueil, conduisant les populations concernées à des situations de forte vulnérabilité (Crespy et al.). URL : http://eps.revues.org/5774, Théry H. (2012) (6e éd. 31Pour conclure, les dix-neuf article d’Espace, populations et sociétés permettent d’illustrer la complexité de la situation brésilienne, qui doit faire face à de graves disparités sociétales et territoriales. Dans le reste du territoire la répartition de la population est étroitement corrélée avec les réseaux de transport, voies navigables dans la haute Amazonie mais surtout et de plus en plus routes de desserte régionale et nationale. Les Amérindiens ne sont pas les seuls à bénéficier de programmes d’intégration ou de reconnaissance. De manière générale, les migrations sont souvent associées au rêve de l’enrichissement et de la mobilité sociale (Vidal). La communauté de pêcheurs de Taperebá (Amapá- Brésil) face à la création du Parc national du Cabo Orange », Espace populations sociétés [En ligne], 2014/2-3 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 01 juin 2015. Les mobilités sont la réponse à plusieurs facteurs qui dépendent de l’échelle spatiale à laquelle elles sont effectuées. On attend ici que soient montrées et visibles les inégalités territoriales et les liens entre les différents espaces brésiliens - les dynamiques territoriales des États-Unis - les dynamiques territoriales du Brésil - le continent africain : contrastes de développement et inégale intégration dans la mondialisation - Mumbai : inégalités et dynamiques territoriales . Les tensions s’accumulent alors que les mentalités changent et il est légitime de se poser la question du rôle futur de la société brésilienne dans la remise en question du modèle établi. À Rio de Janeiro, par exemple, les politiques urbaines sont très ambigües sur la question des favelas puisqu’elles alternent entre leur destruction, leur marginalisation et leur intégration (Chetry et Legroux). Les Amérindiens possèdent en effet juridiquement des droits étendus et des territoires reconnus et délimités depuis les années 1990 et 2000 (Le Tourneau). URL : http://eps.revues.org/5743, Sencébé Y. et Cazella A. Toutefois, depuis la moitié des années 1950, la société brésilienne connait un processus de transition démographique (Simões das Neves Anderson et Schneider). Le Brésil est une puissance qui s'affirme. Cependant, le Brésil reste un pays marqué par de profondes inégalités sociales et territoriales. Pays d’avenir avec une population jeune et dynamique, le Brésil présente néanmoins des situations très contrastées. À l’échelle nationale, elles permettent la colonisation de nouvelles zones agricoles et la création de nouvelles villes (Théry). La figure 5 apporte trois informations différentes grâce au recours à trois types de représentation cartographique: l’anamorphose déforme le fonds de carte des microrégions en donnant à chacune la taille qu’elle « mérite » en fonction de son nombre de foyers dont les revenus sont supérieurs à 10 fois le salaire minimum. Localement, les problèmes de gestion des ressources peuvent venir renforcer la ségrégation socio-spatiale déjà existante. URL : http:// eps.revues.org/5733, Vidal D. (2015) Urbanisation, contraintes de l’espace et défi démocratique au Brésil, Espace populations sociétés [En ligne], 2014/2-3 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 23 mai 2015.