Ensuite, lorsque son supérieur, Roger Lefebvre est arrivé sur place (Philippe Dassargues avait préféré quitter le site pour aller le chercher), c'est ce dernier qui aurait dû diriger la manœuvre[60]. On désire attirer de nombreuses personnes et créer un comité de la marche », conclut-il. Modélisation 3D de l'accident à l'envoyage du niveau 975. Antonio Ianetta fait le tour de l'envoyage pour tenter de le débloquer.agrandir, 3. Charleroi ». Le Roi Baudouin s'est rendu sur place. Les deux cages sont reliées entre elles pour constituer un contrepoids. Le lendemain, l'objectif des secours est d'atteindre le niveau 907[25]. Au sud de Charleroi, le Bois du Cazier est un lieu culturel incontournable sur fond de patrimoine industriel. 262 mineurs périssent asphyxiés. Le 8 août 1956, la Belgique connaît la plus importante catastrophe minière de son histoire, celle dite du Bois du Cazier. Le chômage étant à l'époque très élevé en Italie, la Belgique connut un afflux massif de travailleurs italiens. Matériaux, ouvertures et (...), En savoir plus sur l'utilisation des cookies. Oscar Mauroy informe le niveau 975 qu'ils doivent laisser la dernière logette vide pour récupérer les trois hommes. Le dimanche 11 octobre 2020. Op 8 augustus 1956 kwamen bij een brand in Bois du Cazier 262 mensen van twaalf verschillende nationaliteiten om het leven, onder wie 136 Italianen en 95 Belgen. En savoir plus sur l'utilisation des cookies. À 9 h 15, sous l'action de la chaleur sur les câbles, la cage couchant du puits de retour d'air[22] s'écrase au fond de la mine, elle sera suivie par la seconde vers 10 h 15[6]. Monument dédié aux Italiens morts lors de la catastrophe. Régions On organise une infirmerie dans la salle des douches pour accueillir les blessés[26]. Le charbonnage; Le 8 août 1956; Reconnaissances. En première instance, cinq personnes sont mises à la cause. La gendarmerie demande à la foule de laisser un passage pour les véhicules de secours. Enfin, un groupe de 9 hommes descend jusqu'à 1 100 mètres[3],[2]. Après une quarantaine d'audiences, le 28 janvier 1961, la cour d'appel condamna le seul Adolphe Calicis à six mois de réclusion avec sursis et 2 000 francs d'amende[61] et relaxe les quatre autres prévenus[62],[60]. L'industrie belge, au sortir de la seconde guerre mondiale avait été relativement bien préservée contrairement aux ravages que connurent l'Allemagne et le Nord de la France. À la vue de son visage, triste et songeur, chacun sait qu'il sera beaucoup plus lourd[25]. La réouverture des musées était attendue avec impatience du côté du Bois du Cazier. L'économie, quelle que soit sont importance pour le bien général, ne peut prétendre étouffer les autres valeurs, la vie étant le plus grand bien de tous les biens et devant être prolongée jusqu'aux limites les plus extrêmes...[66] ». Ouvert tous les jours sauf le lundi | +32 71 88 08 56. Home Au niveau européen se tint une conférence internationale dans le cadre de la CECA qui promulgua pas moins de 308 résolutions qui pour la plupart furent mises en œuvre en Belgique. Le parti communiste de Belgique, au travers de différentes instances financera un collège d'avocats pour les familles qui souhaitaient des réponses à leurs interrogations. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Tandis que les rescapés atteignent la surface, lui, atteint le fond de la mine dont il ne reviendra pas[6],[19]. Marcinelle, Grand'Place, monument dédié aux victimes de Bois du Cazier. Horaire. Lors de la cérémonie, la comédienne Laurence Salembier, toute de noir vêtue, a transmis beaucoup d’émotion, en interprétant un texte de l’auteur/dramaturge belge Michel Tanner : « Faisons une liaison entre le Bois du Cazier … Robert Mayence (réalisateur), Christian Druitte (journaliste) et Marc Preyat, Il s'agit du puits Foraky, du nom de l'entreprise qui en assure le fonçage, il est situé à 52 mètres du puits d'extraction. Les câbles téléphoniques et les cordons de sonnette ayant également été arrachés, il n'y avait plus de communication possible avec les hommes piégés au fond de la mine. En octobre 1954, Gastone Lodolo tient une conférence à Dampremy durant laquelle il dénonce les conditions de sécurité dans lesquelles les mineurs sont contraints de travailler. Par ailleurs, comme l’indique Jean-Louis Delaet, directeur du Bois du Cazier, pendant toute la journée de ce samedi 6 août, le site sera replongé dans l’atmosphère de 1956. Informations. Pour le directeur du site, l’avenir du Bois du Cazier est en passe de devenir un lieu de conscience, à l’instar du camp de concentration de Terezin, de l’île de Robben Island, de la prison de Nelson Mandela ou de l’île de Gorée par où transitaient les esclaves arrachés à l’Afrique. à 262 reprises et les noms des 262 victimes sont égrenés[16]. Ce 23 août 1956, les derniers espoirs de retrouver des survivants s'éteignent[16]. Oscar Mauroy informe Gaston Vausort, l'adjoint de l'envoyeur, Antonio Ianetta, au 975 des deux translations durant lesquelles ils devront laisser les cages libres[6]. Oscar Mauroy cesse de se préoccuper, dès cet instant, du niveau 975 et travaille avec le niveau 765. Dans les jours qui suivent, les sauveteurs sont rejoints par des centrales de secours françaises et allemandes disposant de moyens de communication moderne avec la surface. On y présente la cage mais personne ne demande plus son arrêt pour y prendre place[21]. - Seb.G. Bois-du-Luc à La Louvière, Bois du Cazier près de Charleroi et Blegny-Mine près de Liège). Ce puits, en raison des risques liés au grisou avait été isolé des deux autres conduits. Le Cazier vers 1920 et le site actuel, devenu mémorial. À 8 h 30, Pierre Votquenne, ingénieur des mines, accompagné du conducteur de nuit, Gustave Matton, souhaite descendre pour se rendre compte de la situation mais il faut attendre que la pression de l'air comprimé soit rétablie pour libérer les freins de la cage. Par ailleurs, la création, en 1952, de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), lors du Traité de Paris, permit aux charbonnages belges de disposer de moyens additionnels importants. À peine sorti, la cage est rappelée scellant ainsi son destin[6],[17]. Sur les flancs des puits courent également les conduites d'eau, d'électricité (réseau: 6 Kv ; transformateurs 525 v[4]), d'huile hydraulique sous pression (6 kg/cm2) et des câbles téléphoniques. [41] ». Nous Le directeur du Bois du Cazier souhaite ouvrir la marche aux flambeaux, et toutes les considérations qu’elle défend, aux plus jeunes générations. Le wagonnet vide qui dépassait de 35 centimètres heurte violemment une poutre métallique au plafond, la descelle de la maçonnerie et l’entraîne dans le puits avant que la cage ne se bloque définitivement. Mais personne n'est plus en mesure d'actionner la balance hydraulique pas plus que de monter dans la logette arrêtée au niveau de l'envoyage[6],[20]. Nouveau refus, nouvel emprisonnement. En Belgique, pour la première fois, la télévision couvre l'événement au jour le jour[68]. Le gouvernement belge, sous la pression populaire, réunit une commission d'enquête parlementaire, le 25 août 1956. Les cinq prévenus sont acquittés. Tous se complètent: le Bois du Cazier pour la mémoire, le Bois-du-Luc … Votquenne, Matton et l'un des deux sauveteurs dépêchés par la Centrale de sauvetage de Marcinelle parviennent à atteindre 1 035 mètres, mais étant montés dans la précipitation dans le sixième étage[19], la cage ne s'arrête pas au niveau du sol. Celui-ci lui répond que cela ne pose pas de problème puisque, ne disposant plus de wagonnet plein, il doit se rendre au Long plan pour en rassembler[9]. Le rapport ne retiendra aucune responsabilité[56]. Dans sa déposition, il demande alors à Gaston Vausort s'il peut commencer à charger les wagonnets et, ayant reçu une réponse affirmative, il actionne la balance hydraulique pour régler finement l'affleurement du premier palier et commence à engager le premier wagonnet[10]. Ils descendent à 1035 et 1175 mètres. En 1949, Jean Van Lierde, un ancien résistant, catholique, fervent opposant au colonialisme et conseiller de Patrice Lumumba, refuse de faire son service militaire. September 1822, an deem d'Douairière Eulalie Desmanet vu Biesmes eng Konzessioun fir d'Exploitatioun vu Kuelen am Bois de Cazier kritt. Les sœurs de la charité de Marcinelle offrent leurs services et les médecins de la caisse commune des charbonnages sont présents pour accueillir les rescapés[27]. La foule nombreuse fait une haie d'honneur aux cercueils chargés sur des camions[47]. Le public et les médias, à l'exception notable de la presse communiste, ne s'intéressent plus au procès qui est devenu une véritable querelle d'experts éludant soigneusement les questions de fond. En 1995/96, le chanteur compositeur Italo /Belge Claudio Scott, avec la participation de Alexandre Lambrix, (alors président des "Ex mineurs") compose et enregistre pour le 50ème anniversaire de la catastrophe, "Méditation" une chanson sur les mineurs et les mines en Wallonie. [...] L'explication de l'attitude des prévenus est à trouver dans un état d'esprit, l'état d'esprit trop intéressé de celui qui s'obstine à se servir d'un objet usé pour en retirer encore quelques bénéfices, malgré les dangers dont il menace autrui et qui, pour atteindre ce but, commet les pires imprudences. - Charleroi-Découverte ! Am Morgen des 8. Le procès en première instance débuta le 6 mai 1959 devant la 7e chambre correctionnelle de Charleroi qui s'était réunie dans un auditoire de l'Université du travail de Charleroi. Le matin du 8 août 1956, 274 ouvriers mineurs et un sous-traitant prennent, comme d'habitude, place dans les deux cages composées chacune de huit logettes où, accroupis, 5 hommes peuvent prendre place. partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec de partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. Le P’tit Bois de Mont-sur-Marchienne se compose de deux anciens ensembles : d’une part, le parc de l’ancien Château du Blanc Try et de l’autre, le remblai d’un ancien terril. Lire notre politique de confidentialité, L'utilisation de cookies nous permet de personnaliser votre expérience sur notre site et d'analyser notre trafic. Le port du masque fut rendu obligatoire et des recherches scientifiques furent menées pour réduire le risque d'incendie lié aux bandes transporteuses. Merci à tous pour votre accueil. Le 7 août 1906, une fausse manœuvre du machiniste en charge de la cage provoque la mort de neufs mineurs. Niché au creux d’un écrin de verdure, cet ensemble architectural, couronné par deux châssis à molettes, est ceinturé de trois terrils propices aux promenades. Tous les 8 août une commémoration se déroule sur le site du Bois du Cazier durant laquelle, on fait tinter la cloche Maria Mater Orphanorum Il accepte. Cloche Maria Mater Orphanorum offerte par l'Italie pour la commémoration du drame. Le wagonnet plein à peine engagé retombe dans la galerie. Rendez-vous le dimanche 11 octobre pour une course verte et historique en plein coeur du Pays Noir. Les seuls villages italiens de Manoppello et Lettomanoppello[j] eurent à pleurer la disparition de vingt-neuf des leurs. De mijnramp in Marcinelle is de grootste mijnramp uit de Belgische geschiedenis en een van de grootste uit de Europese mijnbouwgeschiedenis. Au bois du Cazier, ils vivaient dans les anciens baraquements qui avaient hébergé les prisonniers allemands travaillant à la mine au sortir de la guerre. Le wagonnet vide dépassant de 35 centimètres heurte violemment et descelle une poutrelle métallique qui fait irruption dans le puits arrachant sur son passage deux conduites électriques de 500 volts[11], une conduite d'air comprimé et une conduite d'huile hydraulique sous pression servant à alimenter la balance hydraulique[11]. Merci. Ministère des Affaires économiques, Rapport de la commission d’enquête chargée de rechercher les causes de la catastrophe du Bois-de Cazier le 8 août 1956, Robert Louis impr., Bruxelles, juin 1957, Annexe 5.2, 5.2.2: Caractéristiques du réseau électrique du charbonnage du Bois du Cazier, pp. Il l'interrompt tandis qu'il est en train de planifier une visite d'inspection avec l'ingénieur du corps des mines, Philippe Dassargues, il l'informe qu'il y a un « cassage de fosse »[13],[14]. Antonio Ianetta n'est pas là à cet instant ; il est en train de déplacer une berline de bois qui gêne la collecte des wagonnets pleins. Ceci s'explique par les accords qui avaient été conclus entre la Belgique et l'Italie, le 23 juin 1946 : les accords charbon[48]. La dernière modification de cette page a été faite le 21 décembre 2020 à 13:03. Bois du Cazier ass eng fréier belsch Kuelegrouf zu Marcinelle, no bei Charleroi an der Provënz Hainaut.. Dat éisch Dokument an deem vun der Kuelgrouf Rieds geet ass vun ass en Arrêté royal vum 30. De ingenieur werd door de mijnwerkers zelf nochtans enorm gewaardeerd voor zijn vastberadenheid tijdens de reddingswerken. De (...), Pourquoi acheter du neuf quand il est possible de redonner vie à de l’ancien? Antonio Ianetta encage un wagonnet plein (avec ou sans accord de Gaston Vausort). À chaque niveau et autour de chaque puits se trouve un « envoyage ». Soudain, la cage est rappelée[11]. Une épaisse fumée noire s'échappe des deux puits, elle est visible à des kilomètres à la ronde. À son retour, il n'y a pas de cage à l'envoyage mais une cage vient rapidement se poser sur le berceau mobile de la balance hydraulique. En appel, une seule peine est prononcée, celle du directeur des travaux du Bois du Cazier, Adolphe Calicis, condamné à six mois de prison avec cinq ans de sursis et à 2 000 francs d'amende. catastrophe minière survenue en Belgique[1] au charbonnage du Bois du Cazier à Marcinelle (Charleroi), le 8 août 1956. L'incendie se déployant dans le puits d'admission d'air, les gaz toxiques furent propagés par les conduits d'aération à l'ensemble de la mine. Il faudra trois semaines pour remonter tous les corps mais celui de la 262e victime ne sera découvert qu'en décembre 1957[44],[45]. N ous avons compté presque 5.000 visiteurs, rien que pour le week-end du 6 et 7 aoûts, et les commémorations du 8 », se réjouit Jean-Louis Delaet, directeur de l’ASBL Bois du Cazier.« Tous les chiffres sont en hausse.Depuis le mois de janvier, nous avons reçu 35.000 visiteurs alors qu’il reste encore quatre mois. Seul un « trou d'homme » a été aménagé mais il ne permet pas le passage d'hommes équipés d'un Dräger (18 kg). Les hommes sont retrouvés à 400 mètres de l'inscription, ils ont probablement été asphyxiés lors de la remise en fonction de l'aération à 14 heures. L'affaire est renvoyée devant la cour d'appel de Liège. La vidéo complète sortira dans quelques jours, en attendant voici un aperçu de ce qui s'est passé au Le Bois du Cazier. La Belgique ne permettant pas à cette époque de faire objection de conscience, il est emprisonné. En surface, dès 8 h 30, Adolphe Calicis appelle la centrale de secours leur demandant de se tenir prêts, il les rappelle à 8 h 48 pour qu'ils rallient le site du Bois du Cazier distant d'un kilomètre et demi. LE BOIS DU CAZIER. Il faudra 4 h 30 pour augmenter le diamètre du pertuis. À sa sortie, il est à nouveau contraint de faire son service militaire. "[16],[36], il vient de retrouver cinquante hommes morts asphyxiés au fond d'une galerie. « pour avoir “(...) par défaut de prévoyance ou de précaution, mais sans intention d’attenter à la personne d’autrui, involontairement causé la mort de 262 personnes (...), [et] porté des coups ou fait des blessures à 6 autres (...)”[63]. Hôtels près de Le Bois du Cazier : (0.68 Km) Marcinelle Apartotel des Jardins de la Fontaine qui Bout (3.01 Km) Novotel Charleroi Centre (2.80 Km) Ibis Charleroi Centre Gare (7.98 Km) Hotel South (9.46 Km) Hotel Charleroi Airport; Voir tous les hôtels près de Le Bois du Cazier sur Tripadvisor Angelo Galvan, le Renard du Bois du Cazier, termine un manuscrit d'une vingtaine de feuillets en s'exprimant sur les rapports qui existaient entre la centaine de sauveteurs qui se sont relayés durant ces pénibles semaines: « Je tiens à dire la grande solidarité, la discipline et la camaraderie qui ont joué entre sauveteurs et mineurs de toutes nationalités. Il s'agit de Philippe Detobel, bouveleur, René Albert, Robert Barbieux, Carlo Fontaine, Onorato Pasquarelli (le soigneur de chevaux), Attilio Zannin et Marceau Caillard (le fils de l'envoyeur du 765)[16]. le Roi Baudouin en compagnie du premier ministre, Achille van Acker et d'autres officiels se rendent sur place. Les grilles de sécurité sont replacées sur la dernière logette pour accueillir les trois hommes. La cage emmenant Antonio Iannetta et les deux ajusteurs arrive en surface 8 h 25[12]. La température a augmenté immédiatement de manière extrême (1 100 °C) et les fumées toxiques et les flammes se sont propagées très rapidement tant vers le haut que vers le bas en raison de l'aérage des deux puits. Jean Stromme, l'ingénieur hollandais chargé de l'approfondissement du puits d'extraction est le 275e homme à être descendu dans la mine ce jour-là. Hélas, la deuxième translation du niveau 765 était en cours, ce qui explique le rappel brutal de la cage tandis que le wagonnet vide et celui rempli étaient à demi engagés. Chacun de ces sites témoigne d’une facette particulière de l’histoire de l’exploitation charbonnière wallonne. Bienvenue (...). » œuvre d'Antonio Nocera[l]. Une démarche qui permet de faire de (...), «Quand nous récupérons des meubles en bon état, nous les reconditionnons totalement avant de les remettre en vente (...), Michaël Dropsy a aménagé deux bulles et deux cabanes dans le parc d’un ancien moulin, à Jauchelette. Sur le site du Bois du Cazier, il était autorisé que les hommes préposés à l'envoyage quittent leur poste, y compris en même temps. C'est chose faite à 8 h 45[19], les hommes descendent dans le puits mais, sans équipement respiratoire, ils doivent remonter une fois 835 mètres atteints en raison des fumées. Le tireur de surface est en contact avec les différents niveaux avec lesquels il communique via le téléphone et un code de coups de sonnette. Antonio Ianetta dit avoir demandé alors à Gaston Vausort s'il pouvait encager ; ayant reçu une réponse affirmative, il a engagé un premier wagonnet rempli. En fin de journée également, Germain Wilmart, le pompiste, est retrouvé vivant à 170 mètres et ramené à l'infirmerie mais, trop intoxiqué, il meurt dans les bras de l'assistante sociale, Geneviève Ladrière, l'ange du Cazier comme l'appelaient les journalistes entre eux[31],[32],[16],[33]. Ils sont équipés d'un guidonnage en bois cerclé d'acier qui permet d'y faire descendre et remonter les cages avec les mineurs et, lorsqu'ils sont à pied d'œuvre au fond, d'y charger les wagonnets remplis de charbon. Plus de la moitié des victimes étaient, en effet, italiennes. Vers 19 h 30, l'ingénieur Calicis annonce un bilan provisoire de 8 morts, 13 rescapés et de 254 disparus. La Région wallonne restait la moins chère en moyenne. Il ne devra cependant pas accomplir le reste de son service civil et sera officiellement démobilisé en 1956[50]. Le directeur du Bois du Cazier, Jean-Louis Delaet, connaissait le travail côtier de Jo Struyven. Bois du Cazier. Un incendie se déclare aussitôt. Le rapport s'attardera sur les causes techniques ayant déclenché la catastrophe mais éludera, tout comme l'enquête administrative, des questions plus fondamentales: « Des questions essentielles comme l’accroissement insensé de la production, le mode d’exploitation vieilli, les travailleurs sans qualification qui ignorent les risques du métier, le système disciplinaire, le problème du manque d’investissement et l’entrée en vigueur des normes de la CECA seront complètement éludées par les membres de la Commission au profit des questions techniques[52].