Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise

Brueil-en-Vexin , est une commune de  à la Communauté Urbaine Grand Paris Seine et Oise.

 

Les enjeux de la Communauté Urbaine

La Communauté Urbaine Grand Paris Seine et Oise s’inscrit dans la réforme territoriale engagée par l’Etat depuis plusieurs années dans laquelle la fusion des régions, la création de « communes nouvelles » et de métropoles ou encore la clarification des compétences sont inscrites.

En Ile-de-France, l’enjeu est de créer des véritables pôles attractifs et compétitifs aux côtés de la Métropole parisienne. C’est pourquoi, la loi MAPTAM, préconise le regroupement des intercommunalités dont le siège se situe dans l’aire urbaine de Paris formant un ensemble d’au moins 200 000 habitants.

La communauté Urbaine Grand Paris Seine et Oise est donc née de la fusion de la Communauté d’Agglomération de Mantes en Yvelines, de la Communauté de Communes des Coteaux du Vexin, de la Communauté de Communes Seine Mauldre, de la Communauté d’Agglomération Seine et Vexin, de la Communauté d’Agglomération des Deux Rives de Seine et de la Communauté de Communes Poissy Achères Conflans Sainte Honorine. Ce processus de fusion n’impose pas une catégorie juridique en particulier. Le choix de la communauté urbaine a été fait pour des raisons financières et pragmatiques. En effet, les compétences des 6 intercommunalités sont très proches de celles devant être exercées par une communauté urbaine.

 

Les compétences

La communauté urbaine exerce les compétences obligatoires suivantes :

  • Le développement économique et le tourisme
  • La mobilité et les déplacements urbains
  • Les équipements socio-culturels et sportifs
  • L’aménagement de l’espace et l’équilibre social de l’habitat
  • La voirie et le stationnement
  • La politique de la ville
  • L’environnement
  • La gestion de divers services publics d’intérêt collectif : collecte et traitement des déchets, eau et assainissement.

 

Les communes de la Communauté Urbaine

Achères, Andrésy, Arnouville-lès-Mantes, Aubergenville, Auffreville-Brasseuil, Aulnay-sur-Mauldre, Boinville-en-Mantois, Bouafle, Breuil-Bois-Robert, Brueil-en-Vexin, Buchelay, Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes, Chapet, Conflans-Sainte-Honorine, Drocourt, Ecquevilly, Épône, Évecquemont, Favrieux, Flacourt, Flins-sur-Seine, Follainville-Dennemont, Fontenay-Mauvoisin, Fontenay-Saint-Père, Gaillon-sur-Montcient, Gargenville, Goussonville, Guernes, Guerville, Guitrancourt, Hardricourt, Hargeville, Issou, Jambville, Jouy-Mauvoisin, Jumeauville, Juziers, La Falaise, Lainville-en-Vexin, Le Tertre-Saint-Denis, Les Alluets-le-Roi, Les Mureaux, Limay, Magnanville, Mantes-la-Jolie, Mantes-la-Ville, Médan, Méricourt, Meulan-en-Yvelines, Mézières-sur-Seine, Mézy-sur-Seine, Montalet-le-Bois, Morainvilliers, Mousseaux-sur-Seine, Nézel, Oinville-sur-Montcient, Orgeval, Perdreauville, Poissy, Porcheville, Rolleboise, Rosny-sur-Seine, Sailly, Soindres, Saint-Martin-la-Garenne, Tessancourt-sur-Aubette, Triel-sur-Seine, Vaux-sur-Seine, Verneuil-sur-Seine, Vernouillet, Vert, Villennes-sur-Seine

 

Quelques chiffres

  • 500 km2
  • 405049 habitants
  • 73 communes
  • 55 km de Seine
  • 2100 km de voiries

 

La communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise gère les déchets produits par les ménages (déchets ménagers et assimilés). Dans l’esprit du Grenelle de l’Environnement et de la loi pour la transition écologique pour la croissance verte, GPS&O a pour priorité
la réduction des volumes produits et de leur toxicité, l’amélioration de la valorisation,la diminution des quantités incinérées ou stockées.
La communauté urbaine applique ces principes sur l’ensemble de ses champs d’action sur les 73 communes qui composent le territoire.
Cela comprend :
- La prévention ou réduction et la communication sur la gestion des déchets.
- La pré-collecte : mise à disposition de bacs et sacs aux habitants, entretien, maintenance et développement de systèmes d’apport volontaire.
- La collecte : organisation puis contrôle du ramassage en porte à porte, en apport volontaire ou en déchèterie. Elle est réalisée en délégation par des prestataires via des marchés publics ou en régie.
- Les relations avec les communes du territoire.
- Le traitement : relation avec les différents syndicats en charge de la compétence.
- La gestion des déchèteries.

Des outils pour accompagner la démarche de tri
Dans le cadre du premier champ d’action basé sur l'information, la mobilisation et l'implication de tous les acteurs et notamment des citoyens, la communauté urbaine met à disposition des habitants différents outils dont les calendriers de collecte font partie. Les versions 2019 seront bientôt disponibles sur ce site et distribuées courant décembre dans chaque foyer des 73 communes de GPS&O. À noter que pour 42 d’entre elles, les calendriers concerneront le premier semestre, des marchés arrivant bientôt à terme. Un nouveau calendrier couvrant les 6 derniers mois de l’année sera de nouveau édité et distribué courant juin.

Nouveauté
Et comme la démarche de tri n’est pas toujours un réflexe et peut donner lieu à des interrogations, un guide du tri accompagnera ce calendrier. Il sera également disponible en téléchargement sur ce site.
Chacun d'entre nous produit en effet plus de 570 kg de déchets ménagers et assimilés par an. En adoptant les gestes de tri, une grande partie de ces déchets peut être recyclée. Cela permet de limiter le volume des ordures ménagères à traiter, donner une nouvelle vie aux emballages recyclables ou encore économiser des matières premières.