Église Saint-Denis

De par son emplacement, l’église de Brueil-en-Vexin domine le village. D’extérieur, elle présente une nef en meulière d’apparence romane, avec une façade du XIXe siècle. Le bras droit du transept est plus ancien : il date du XVIIe siècle.

 

Le clocher est l’un des seuls vestiges de l’église primitive, construite au XIIème siècle. Il comporte une base à pilier carré et un étage unique octogonal. Au-dessus d'une corniche à modillons cubiques, s'élève une flèche de pierre de forme octogonale. Néanmoins, même cette partie de l’édifice a beaucoup perdu en caractère, après sa restauration.

■ Epoque de construction: XIIème siècle ou XIIIème siècle et XXème siècle.
■ Visibilité : oui
■ Propriété : publique

L'édifice présente une nef unique, éclairée par six fenêtres en plein cintre percées dans les murs du XIIe siècle. A droite du chœur, on voit la Chapelle Saint Jean. Il reste, en dépit des transformations du XXème siècle, quelques traces de l’ancienne église. Sur le mur extérieur de la nef, on peut voir une petite ouverture romane à linteau monolithe. De plus, derrière l’orgue sur la façade interne, reste une voûte de pierre originelle. L’église possède également dans ses murs plusieurs œuvres notables. A commencer par la statue de Saint Gaucher, récemment revenue parmi les autres statues de l’église. Les fonts baptismaux du XVIIIe siècle, décorés d’anneaux sur le grand axe, propose un bassin divisé en deux compartiments. Un tableau du XVIIe siècle de Van Ballen Breuche représente Marie, Jésus et Saint Jean-Baptiste.

Enfin, une magnifique pierre tombale d’Anne de Fleury est placée à droite de l’entrée. Celle-ci est classée.

 

 

Historique

Une première église fut construite en 862. Puis, un nouvel édifice la remplaça au XIIe siècle, placé sous le patronage de Saint-Denis. En 1656, Jean De Vion, Seigneur de Oinville et en partie de Brueil, demande et obtient l’autorisation de faire construire une chapelle attenante à l’église. L’année 1761 vit la réunion du prieuré de Sailly et la cure de Brueil et de Sailly : la paroisse était alors constituée de « 45 feux et de 150 communiants ».

Au début du XXe siècle, l’église est en mauvais état, par manque d’entretien. La nef est donc reconstruite dès 1904. Hélas, il a fallu pour cela détruire le portail et le porche roman, uniques en Vexin français, retirant en même temps une partie de son âme.

 

 

 

menu ]

Bannière: 
B-Pat-22_1-carte eglise
B-Pat-DSC00749-eglise nuit toit
B-Pat-DSC007492-eglise nuit porte
B-Pay-Brueil-20097-vue eglise neige
B-Pay-DSC03682-vue eglise
B-Pay-DSC05894-vue eglise bcp neige